Ceva Wildlife Research Fund, Communiqué de presse
22 mai 2023

Ceva Wildlife Research Fund accompagne le parc animalier belge Pairi Daiza dans sa lutte contre la grippe aviaire

Libourne, le 22 mai 2023 – Quelques semaines après son lancement officiel, le Ceva Wildlife Research Fund – fonds de dotation créé par Ceva Santé Animale, société faisant partie du TOP 5 mondial des entreprises de santé animale et présente dans plus de 110 pays – annonce un nouveau projet de protection de la santé des espèces sauvages. En effet, le fonds de dotation soutient le parc animalier belge Pairi Daiza, élu meilleur zoo d’Europe, en finançant un programme de vaccination contre la grippe aviaire qui sévit en Europe et dans le monde, et qui menace donc les oiseaux du Parc.

Grippe aviaire, un risque avéré aussi pour les populations d’oiseaux de parcs animaliers

Depuis octobre 2021, l’Europe fait face à une épidémie d’influenza aviaire hautement pathogène qui est considérée comme la plus destructrice qu’elle ait connue jusqu’à présent.

Cette épidémie causée par le virus H5N1 touche à la fois les volailles et les oiseaux sauvages, entraînant la mise à mort de plusieurs millions d’oiseaux et provoquant des mortalités massives chez les populations sauvages. Cette épidémie affecte la quasi-totalité des continents, notamment l’Europe, l’Asie, les Amériques et, dans une moindre mesure, l’Afrique.

Les parcs animaliers sont également concernés par le risque de propagation de la grippe aviaire en Europe : les oiseaux en captivité peuvent être infectés par le virus à travers des contacts directs ou indirects avec des oiseaux sauvages.

Comme l’explique Sciensano, l’institut belge de santé publique, le virus influenza aviaire hautement pathogène H5N1 circule désormais dans la plupart des pays du monde. En 2022, fait nouveau, il n’a plus présenté de saisonnalité en continuant à circuler pendant l’été en Europe, infectant entre autres, des colonies de reproduction d’oiseaux marins sur les côtes de la mer du Nord.

« Durant l’hiver passé, des mortalités massives de Mouettes rieuses ont été observées dans plusieurs pays d’Europe, dont la Belgique, induisant des mortalités conséquentes chez certains rapaces, connus pour leur position au sommet de la pyramide alimentaire. De par sa circulation intense et continue, ce virus peut également infecter les oiseaux de parcs animaliers. » – précise Bénédicte Lambrecht, responsable du service de virologie et immunologie aviaire – Sciensano

Alors que Pairi Daiza subissait un cas de grippe aviaire en 2022, la vétérinaire du parc animalier s’est mise en quête de nouvelles solutions, en plus des mesures de biosécurité déjà mises en place, avec comme priorité absolue la sauvegarde et le bien-être des oiseaux qui semblent être les plus à risque du Parc comme les pélicans à lunettes et les paons sauvages. 

« Nous nous sommes rapprochés de Sciensano, le laboratoire national de référence, car nous savions que de nouveaux vaccins étaient à l’étude, compte-tenu de l’impact sans précédent de cette panzootie de grippe aviaire. Nous avons évalué techniquement plusieurs options pertinentes pour la protection de nos oiseaux et avons décidé de commencer par les paons et les pélicans qui sembleraient plus vulnérables. Nous avons opté pour un vaccin innovant et sans risque pour nos animaux, ce qui est la règle d’or pour nous. » –  déclare Alicia Quievy, la vétérinaire de Pairi Daiza.

Après l’obtention de toutes les autorisations nécessaires de la part des autorités belges et du comité d’éthique de Pairi Daiza pour mettre en œuvre la vaccination, une première injection a eu lieu le 01/03/23, puis une seconde le 19/04/23 dernier et l’ensemble des individus vaccinés se portent bien.

Une collaboration tripartite pour la protection de la santé et le bien-être des animaux rares

Ce programme de préservation des pélicans et des paons du parc animalier Pairi Daiza est un bel exemple de collaboration concrète à impact positif. Chaque partie apporte une réelle plus-value à la protection de ces animaux rares : de son côté, le Ceva Wildlife Research Fund soutient ce projet via le financement de campagnes de vaccination, un apport de compétence et de matériel. L’institut Sciensano, laboratoire de référence national, contribue en assurant le suivi sérologique et virologique nécessaire, comme l’exigent les autorités belges.

« Les pélicans et les paons ont très bien supporté les vaccinations, ce qui est encourageant pour la suite. Nous sommes heureux de pouvoir participer activement à cette nouvelle étape dans la lutte contre la grippe aviaire qui représente un risque majeur pour l’équilibre des écosystèmes. Il s’agit du deuxième programme soutenu par le Ceva Wildlife Research Fund qui a pour objectif de financer des projets de recherche appliquée ciblant les animaux sauvages. Nous espérons continuer à ouvrir la voie et convaincre de nouveaux partenaires de rejoindre le fonds. » –  précise Marc Prikazsky, Président du Ceva Wildlife Research Fund.

Collaboration dans 47 pays.
Vous quittez le site du pays pour accéder à un autre site du groupe. Les contraintes réglementaires et les pratiques médicales varient d'un pays à l'autre. Par conséquent, les informations fournies sur le site dans lequel vous entrez peuvent ne pas être adaptées à une utilisation dans votre pays.
Fermer