Ceva Santé Animale inaugure en Pays de la Loire son premier site de référence en Europe pour la fabrication d’autovaccins vétérinaires

Un projet innovant qui confirme l'engagement de Ceva pour une meilleure prévention de la santé animale et une réduction de l'utilisation des antibiotiques.

Beaucouzé, le 29 septembre 2020 - Un an après la présentation de son centre d’innovation mondial pour les animaux de compagnie à Laval (53), Ceva Santé Animale, 1er laboratoire vétérinaire français et 5e mondial, affirme une nouvelle fois son ancrage régional.

Aujourd’hui, le groupe inaugure à Beaucouzé près d’Angers (49) son premier site de référence européen pour la conception et la fabrication industrielle d’autovaccins bactériens (notamment pour les filières porcs et volailles).

Un projet innovant de plus de 8 millions d’euros qui confirme l'engagement de Ceva pour une meilleure prévention de la santé animale et une réduction de l'utilisation des antibiotiques.

Un centre d’excellence français au rayonnement international

Depuis juin 2016, le laboratoire angevin Biovac, leader français des autovaccins bactériens, a intégré Ceva Santé Animale. Devenu "Ceva Biovac", le groupe y a investi plus de 8 millions d’euros, financé à 16% par le Conseil régional des Pays de la Loire, pour faire de ce site une référence européenne à la pointe de l’innovation.

Son objectif : lutter contre les pathologies infectieuses en élevage et offrir une alternative aux antibiotiques en développant la conception et la production industrielle d’autovaccins bactériens pour les vétérinaires. Ils constituent une solution sur-mesure pour les vétérinaires et éleveurs en étant fabriqués directement à partir de souches prélevées sur des animaux malades au sein de l’élevage.

Ceva Biovac s’est doté des technologies pharmaceutiques les plus performantes apportant une sécurité optimale et répondant aux exigences normatives et réglementaires européennes (BPF1) et internationales (GMP2). Il bénéficie d’un outil de production digne des plus grands laboratoires pharmaceutiques, appliqué à une fabrication sur-mesure, offrant une flexibilité de taille de lots (1 à 200 L) et une capacité de production de 300 lots/semaine.

Si Ceva compte aujourd’hui 4 autres sites dédiés aux autovaccins dans le monde (Allemagne, Canada, USA et Royaume-Uni), le campus angevin Ceva Biovac entend devenir un site pilote en termes de process et de R&D qui sera progressivement dupliqué à l’international.

Lors de l’inauguration, le Dr Alain Schrumpf, Directeur de Ceva Biovac, a déclaré : "Je suis fier qu’un projet tel que le nôtre puisse voir le jour à Beaucouzé dans notre région des Pays de la Loire. Nous avons eu à cœur de travailler avec des entrepreneurs locaux, notamment pour la conception et la construction du bâtiment. Aujourd’hui, notre centre d’excellence emploie 80 collaborateurs (sur des métiers de production en milieu stérile et de laboratoire de microbiologie avec une expertise dans l’identification des bactéries), avec la vocation de dépasser rapidement la centaine de salariés."

Les autovaccins, un traitement sur-mesure réalisé en un temps record

Les vaccins et notamment les autovaccins sont la principale alternative à l’utilisation des antibiotiques pour lutter contre les bactéries pathogènes. Sur la base d’un prélèvement de bactéries réalisé par le vétérinaire sur l’animal atteint d’une pathologie infectieuse, Ceva Biovac isole les agents pathogènes pour produire un lot spécifique de vaccin sur-mesure, dans des délais particulièrement courts d’environ 5 semaines. Il est ensuite administré aux animaux de l’élevage en question, sous le contrôle d’un vétérinaire.

Loin de remplacer la vaccination traditionnelle, il fonctionne avec elle sur un mode complémentaire là où il n’existe pas de vaccins disposant d’une autorisation de mise sur le marché.

"Ceva est fortement engagé dans le domaine de la prévention. Désormais, près de 50% de notre portefeuille de produits est issu de la biologie. Cette stratégie illustre notre implication dans la lutte contre l’antibiorésistance et consiste également à replacer le vétérinaire au cœur du combat contre les maladies microbiennes. Les autovaccins, avec les vaccins, sont l’un des outils majeurs de la démédicalisation pour réduire l’usage des antibiotiques dans les filières d’élevage", précise le Dr Marc Prikazsky, PDG de Ceva Santé Animale. 

  

Ceva Santé Animale en chiffres

5e laboratoire vétérinaire au monde, 1er laboratoire vétérinaire français 1,2 milliard d’euros de ventes en 2019
10% de son chiffre d’affaires investi en R&D
Présence commerciale dans 110 pays
12 centres de R&D dans le monde dont 4 en France
6 000 collaborateurs dont + de 1 600 en France

Ceva Biovac en chiffres

10 millions d’euros de chiffre d'affaires générés par les produits du site 8 millions d’euros d'investissements réalisés entre 2016 et 2020
80 collaborateurs
Capacité :

  • Laboratoire de production de 1500 m² comprenant 2 laboratoires stériles, 4 ateliers de production d’antigène stériles et un atelier de formulation répartition stérile (la capacité sera à terme multipliée par 3)
  • Laboratoire d’identification bactérienne et de production de réactifs de 200 m² qui identifie 4 000 souches pathogènes par an et produit une centaine de réactifs sérologiques

  
(1) BPF : Bonnes Pratiques de Fabrication
(2) Good Manufacturing Practices   

Dossier de presse

Version PDF

Contact Ceva
Martin Mitchell - Directeur de la Communication Groupe - martin.mitchell@ceva.com

Contact presse
Anne Laure Guillaume - Agence Passerelles - ceva@passerelles.com

Retour haut de page